Université des plantes

Notre approche est basée sur l’observation des plantes pour découvrir leurs qualités médicinales, alimentaires ou toxiques.

Ce travail de « lecture du vivant », peut s’appliquer sur toutes les plantes, dans tous les pays. Les couleurs, les odeurs, la texture, le port, la forme et le goût des différentes parties de la plante ainsi que son écosystème, nous permettent de comprendre les qualités spécifiques de chaque végétal et son utilisation possible pour l’homme.

Notre expérience de plus de 20 ans avec cette approche basée à la fois sur la médecine des signatures, sur les connaissances populaires en ethnobotanique et sur les travaux de Goethe, Paracelse et Hippocrate, nous permettent de vous guider dans l’apprentissage de la connaissance des plantes. (Pour plus de renseignements consultez notre page sur la botanique goetheenne)

Vous découvrirez ainsi la cohérence de notre univers !

Nous vous proposons des formations sur les plantes médicinales animées par Anne-Laure RIGOUZZO-WEILLER, Docteur en biologie, ethnobotaniste et formatrice sur les plantes médicinales depuis 18 ans.

Notre offre de formation est très large, nous proposons des journées d’initiation dans l’Aude, afin de permettre à tout un chacun de se familiariser avec les plantes sauvages médicinales, des stages de 2 à 5 jours, sur des thèmes variés, se déroulant dans différentes régions de France et à l’étranger, un cours d’initiation sur 1 an (20 jours) mais aussi une formation professionnelle complète qui se déroule sur 3 ans, à raison de 20 jours par an.

Notre objectif est de permettre aux participants de développer une vision nouvelle, globale et sensible du monde végétal afin d’apprendre à soigner ou se soigner au contact des plantes. Pour cela nous proposons de redécouvrir le principe d’analogie, et d’appréhender les vertus thérapeutiques des plantes à travers diverses clés d’observation. Nous abordons ces connaissances en reliant les savoirs populaires, la symbolique et les données actuelles de la science médicinale. L’essentiel des journées de formation se passe donc sur le terrain, à observer les plantes étudiées complétées des cours théoriques.